Étude de conservation et de mise en valeur des sites historiques de Khenchela - Tizougrarine

Description du projet

Étude de conservation et de mise en valeur des sites historiques de Khenchela - Tizougrarine
  • Ville : Khenchela
  • Maitre d'ouvrage : Direction de la Culture de la Wilaya de Khenchela
  • Année : 2003

Les trois sites archéologiques de Tizougrarine, Tabardga, et Djellal se situent dans la région du Djebel Chechar  au Sud/Est  du massif de l’Aurès. Ce  relief présente  un ensemble de plateaux et de cuvettes de 1000 à 1200m d’altitude sur lesquelles  ces villages se sont développés.

L’étude a consisté à définir les périmètres de protection, définissant des zones hiérarchisées, dans lesquelles des servitudes sont établies. La conservation des vestiges existants est assurée dans le cadre de mesures de conservation, telles que remontage de maçonneries, nettoyage, …. La mise en valeur préconise l’aménagement de ces sites, de façon à baliser les circuits touristiques, et proposer des structures d’accueil.

La guelâa de Tizougrarine, dont l’accès se faisait par une série de couloirs très bas et très étroits aménagés dans le roc; est un ensemble de constructions, formé de 40 pièces, dont il ne subsiste que quelques pans de murs. De nombreuses citernes, attestant de la présence de sources,  sont creusées dans le roc. La découverte d’une inscription latine funéraire, datée entre le II et le III siècle, fait admettre une présence romaine très ancienne dans la région. L’implantation humaine sur ce plateau n’a pas altéré sa beauté naturelle, et sa mise en valeur permettra de faire connaitre ce site exceptionnel.